Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Ouille ! courbatures…

Ouille ! courbatures…


groupesToute l'association

Ouille ! courbatures…

Quel gymnaste n’a pas vécu les lendemains douloureux

d’une séance de musculation ?

 

Ces douleurs durent 2 ou 3 jours, et sont le signe de l’adaptation des muscles à l’effort.

On a longtemps pensé que les courbatures étaient dûes à l’accumulation de l’acide lactique produit (de façon normale) par les muscles au cours de leur contractions.

Il n’en est rien, d’après le Dr X. Bigard, physiologiste du sport. Les douleurs sont la conséquence de micro-déchirures de certaines fibres musculaires lors d’un effort important.

Rien à voir avec les élongations ou claquages traumatiques !

Un simple remaniement du muscle : les fibres les plus fragiles (microscopiques) lésées par un effort intense, meurent, mais sont remplacées rapidement par d’autres, plus résistantes. De cette manière, le muscle se prépare à devenir plus efficace.

Ce mécanisme naturel, qui permet aux sportifs d’améliorer leur puissance musculaire, nécessite une légère inflammation du muscle (intervention des globules blancs pour le « nettoyage ») à l’origine des douleurs. Il n’est pas recommandé de prendre des anti-inflammatoires qui retarderaient le processus.

La poursuite de l’activité sportive est conseillée, même en cas de vives courbatures.

Lorsque celles-ci ne surviennent plus après une séance, signe que les muscles se sont adaptés aux efforts demandés, on peut augmenter raisonnablement l’intensité des séances pour une nouvelle adaptation !

 

Calendrier

PHOTOS

Championnat départemental poussines 2017Championnat départemental poussines 2017Championnat départemental poussines 2017Championnat départemental poussines 2017Championnat départemental poussines 2017